Les Activités Commerciales et de Services

Le pays Hamois se caractérise par un tissu d’artisans et commerçants dense, souligné par les récentes études des Chambre de Commerce et d’Industrie et Chambre des Métiers.

Sommaire

  • Le diagnostic de la situation commerciale :
  • Les actions :
  • Les enjeux projetés et actions programmées :

 

Le diagnostic de la situation commerciale :

 

Avec 128 commerces et services actifs, le pôle commercial Hamois bénéficie d’un fort maillage. Le centre ville de Ham représente à lui seul 46% du nombre d’établissements.

Le reste de l’équipement commercial (54%) est éclaté de manière inégale sur le reste de l’agglomération, et notamment sur le pôle de Muille-Villette.

Les actions :

La Communauté de Communes en son nom et pour le nom des communes membres a approuvé la signature d’une Charte de Développement Commercial .

Document d’engagements mutuels et concertés, cette programmation doit permettre de définir les axes d’intervention des acteurs concernés : collectivités publiques, commerçants et prestataires de services, associations locales, chambres consulaires. Elle définit les priorités locales.

Le FISAC : un outil pour le développement du commerce et de l’artisanat
Programme d’actions et de partenariat qui permet de redynamiser le territoire en apportant des aides directes aux entreprises du territoire hamois mais aussi de soutenir les opérations comme l’amélioration de la signalétique ou des animations commerciales

Téléchargez le programme du FISAC

La carte hA MOIs PLUS » 
Dans le cadre des actions FISAC menées par la Communauté de Communes, l’UPERH et sa commission commerce lancent la carte « hA MOIs PLUS ». Son objectif est simple : récompenser les consommateurs du pays Hamois.

L’ensemble des commerçants et artisans, adhérents ou non à l’UPERH, peuvent participer à cette opération. Cela leur permettra de distribuer des cartes « hA MOIs PLUS » à leurs clients. Ces derniers, après l’avoir complétée et fait tamponner dans 6 commerces différents, pourront participer à un tirage au sort. Tous les 2 mois, pas moins de 200€ de bons d’achat seront offerts aux gagnants.

La réponse apportée aux consommateurs sur le Pays Hamois

Les enjeux projetés et actions programmées :

Le préalable :

Développer une gestion commune de la vie commerciale, par la mise en commun des outils et expériences

Les élus et acteurs du commerce se rencontreront régulièrement en groupes de travail. Les objectifs seront de:

  • établir et mettre en oeuvre un programme de travail biannuel, comportant les ciblages d’activités à accueillir, et les actions relevant des autres thèmes de la Charte.
  • faire échanger les différents partenaires signataires sur les sujets touchant directement au commerce.
  • analyser l’évolution du commerce sur Ham et sa zone d’influence dans une optique prospective, sur la base d’un point d’étape tous les 2 ans.
  • s’informer sur les dossiers présentés en CDEC et apprécier les projets commerciaux au regard des orientations actées.
  • Avoir une vision commune et partagée de l’urbanisme commercial

Les enjeux :

1 – Rechercher un meilleur équilibre entre les formes de distribution, en ciblant prioritairement des offres spécialisées dans la croissance de l’offre par rapport aux offres généralistes.

En référence aux taux d’attraction et d’évasion constatés, aucune création de m² supplémentaire n’est souhaitable dans un délai de 3 ans pour les projets a dominante alimentaire dans un format dit « généraliste »

Des réajustements techniques de petite ampleur feront l’objet d’une analyse au cas par cas.

2 – Pérenniser le centre-ville de Ham par des actions fortes autour de l’aménagement urbain et la dynamique commerciale collective.

Action 1 : Améliorer le confort client en centre ville de Ham

Poursuivre la mise en valeur architecturale et visuelle du centre ville de Ham par :

  • l’optimisation des aménagements urbains (voiries, mobilier urbain, décoration) etc…
  • l’optimisation de la circulation et du stationnement,

Action 2 : Programme vitrines commerciales

Etudier la mise en place d’un programme pluriannuel d’incitation à la modernisation des vitrines commerciales du pays hamois.

Action 3 : Programmes façades

Chercher à mettre en place un dispositif visant à inciter les propriétaires bénéficiant d’une façade sur les rues du centre ville à effectuer des travaux de mise à niveau (Opération de type OGAF).

Action 4 : Une union commerciale renforcée

Les partenaires affirment la volonté de se doter d’une union commerciale forte.

Celle-ci aura pour principal objectif de créer des évènements réguliers commerciaux en centre ville pour créer du flux piéton et changer l’image commerciale du pays hamois

Ceci doit passer par le maintien et le renforcement d’une seule structure associative commerciale sur le territoire de la communauté de communes.

Action 5 : Une identité visuelle

Dès lors que les actions ci-dessus auront été entreprises, le comité de développement commercial veillera à la mise en œuvre d’une signalétique des commerces et services dans le pays hamois. Cela passera par la création d’une identité visuelle intercommunale.

3 – Offrir un meilleur positionnement qualitatif des zones commerciales périphériques

L’ensemble des zones commerciales périphériques (Zone quartier Est Ham, zone Muille-Villette et Zone quartier St Sulpice), doivent rester compétitives avec les autres zones commerciales concurrentes en développement (telles que Saint Quentin, Chauny, Noyon etc…). Pour ce faire, à l’échelon communautaire, les thématiques suivantes sont retenues pour les zones d’activités commerciales dans un règlement de zone :

  • Traitement architectural des bâtiments existants
  • Traitement paysager des abords et voiries
  • Sécurisation de la circulation et des flux piétons
  • Optimisation des cheminements piétons à l’intérieur des zones, possibilités d’accès routiers et traitement de l’interconnexion entre les formes de vente.